• Stella R.

"Je n'y arriverai jamais !"

Mis à jour : 16 sept. 2019


Artiste : Amemura

Source : The Art Of Animation

Combien de fois cette phrase a t-elle résonné dans notre esprit face à une feuille blanche, l'une des œuvres de notre artiste préféré ou encore nos propres dessins ? On se compare aux autres, on s'auto évalue d'un œil critique, on contemple les "grands artistes" comme s'il s'agissait de montagnes, de génies, de dieux du dessin ! On les croit nés avec un talent, un don inné comme s'ils savaient dessiner ainsi depuis leur naissance...

STOP !

Même si effectivement certains ont eu ce talent marqué dès le plus jeune âge, ce n'est majoritairement pas le cas pour tous ! Enfants, ils étaient comme nous, gribouillant des dessins difficilement reconnaissables aux crayons de couleur et aux feutres ! Le seul secret de leur niveau de dessin actuel c'est...l'entraînement.

A force de pratique, que ce soit seul chez soi en redessinant nos personnages de fiction favoris ou dans un cours de dessin, les progrès se font petit à petit et parfois même sans que l'on s'en rende compte ! En observant autour de soi la nature, les personnes, les objets, les jeux de lumière et de couleurs, on acquiert naturellement toute une bibliothèque mentale de références artistiques et d'inspirations variées !

Dans un film ou une série, observez les plans et les ambiances.

Quelles atmosphères dégagent-ils ?

Faites-en de même pour les œuvres que vous appréciez. Que vous procurent-elles ? Comment sont travaillés les volumes, les ombres, les lumières ?

Petite anecdote personnelle. Lorsque j'étais en prépa d'arts appliqués, certains élèves avaient déjà des bases plus ou moins solides en dessin. D'autres ne savaient absolument pas dessiner. Les personnages étaient faits de bâtons et les bâtiments, des carrés avec des triangles pour illustrer un toit.

A la fin de l'année, ces débutants complets étaient les meilleurs de la classe. C'était eux qui réalisaient les plus beaux décors, scènes et personnages complexes. Ceux qui avaient des bases en début d'année scolaire avaient eux aussi progressé mais pour la plupart, pas de manière aussi fulgurante.

Pourquoi ?

Les élèves avec des bases en dessin ont souvent leur zone de confort : les portraits, les animaux, les paysages, etc. Difficile donc de sortir de cette zone si confortable dans lequel ils "excellent" et prennent du plaisir.

Ceux qui ne savent pas dessiner n'ont aucune zone de confort. Ils partent donc de zéro, l'esprit neuf, sans aucune habitude artistique ancrée dans leur tête. Ils assimilent et progressent plus rapidement et ce, quelque soit le domaine (personnages, décors, paysages, peinture, aquarelle, etc.).

Bien sûr, cette réflexion reste générale, dépend en fonction des personnes et est basée sur une expérience personnelle, mais c'était incroyable de comparer leurs premiers dessins au début de l'année et leurs œuvres à la fin !

Une dernière chose. Parfois, on pense avoir tout donné dans un dessin, de s'être dépassé et on est alors certain que l'on ne pourra jamais faire mieux.

N'en soyez pas aussi sûr. Vous pourrez vous surprendre vous-même à l'avenir !

Je vous laisse sur cette pensée avec quelques progressions d'artistes divers...

Serafleur 2012 - 2016

Jade Merien 2005 - 2017

Noah Bradley 2003 - 2013

Andrew Panchenko 2017 - 2018

Et pour finir ma propre progression =D

Quelques liens pour apprendre à dessiner et se perfectionner :

Digital Painting.School : les cours et tutoriels proposés sont plus axés sur la peinture numérique mais peuvent très bien s'appliquer pour le traditionnel !

Apprendre-a-dessiner.org : pour apprendre toutes les bases en dessin !

TutoDraw : la chaîne Youtube pour des tutoriels de dessin rapide et sympa, étapes par étapes !

À vous de jouer !

#motivation #parcours #inspiration

  • FacebookIconBlack-300x272
  • clipart-instagram-logo-3
  • Youtube

Artiste Peintre Numérique - 95240 Cormeilles-en-Parisis

stellarinaldo.contact@gmail.com

SIRET : 818 902 371 00017

APE : 9003A